Titre du poste 1: Chargé du Renforcement des Capacités et du Genre

Superviseur: Directeur Adjoint chargé du volet technique

Lieu: Dakar 

 

Profil

  • Être titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur en sociologie rurale, économie rurale, développement communautaire, développement et analyse des institutions et/ou genre et développement (minimum Bac + 4) ou équivalent ;
  • Avoir une expérience et une pratique avérée des approches participatives, ainsi qu’une connaissance approfondie des considérations relatives à l‘approche Genre ;
  • Avoir une expérience et une pratique avérée dans le développement des programmes de l’appui institutionnelle et la formation formelles et informelles à plusieurs niveaux
  • Avoir un minimum de cinq ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la gouvernance des ressources naturelles, l’encadrement et la formation et le transfert des innovations aux acteurs particulièrement les femmes, avec une bonne connaissance des réalités en milieu pêcheur ;
  • Avoir une aptitude à travailler sur le terrain et avec les communautés et les autorités administratives locales,
  • Avoir une expérience avérée dans la communication pour le développement, de dialogue, la gestion des conflits, d’analyse et des aptitudes de rédaction de rapports ;
  • Avoir élaboré des outils et des manuels de formation et de suivi 
  • Maitriser les langues locales des zones d’interventions du projet ;
  • Maîtriser l’outil informatique.

 

Tâches

  • Superviser, évaluer et gérer les activités de formation et d’assistance technique au bénéfice des partenaires du projet
  • Elaborer un plan de renforcement de capacités des Comités locaux de pêche artisanale (CLPA), des acteurs de la pêche y compris les femmes, de la conservation, et les autres partenaires du projet
  • Proposer les outils et manuels de formation et d’assistance technique nécessaires pour les CLPA, les femmes et les jeunes impliqués dans la filière pêche, ainsi que les autres partenaires du projet
  • Développer des programmes de formation informelle et formelle
  • Participer au développement des programmes de plaidoyer
  • Proposer des activités susceptibles d’améliorer la relation entre les CLPA et les institutions locales (conseils ruraux, municipaux)
  • Assurer la formation des Facilitateurs du projet et des relais des CLPA ciblés par le projet
  • Participer au suivi des Facilitateurs, dans la planification et la réalisation de leurs activités
  • Accomplir toutes autres tâches à la demande de la direction du programme

Tous les candidats intéressés doivent soumettre leur curriculum vitae, deux références et une lettre de présentation maximum d’une page.

Postuler pour cet emploi

* Requis